Rhône

On considère généralement que 80 % des déchets marins proviennent de la terre et sont en partie charriés par les cours d’eau vers la mer. Ainsi, le Rhône pourrait contribuer de façon significative à la pollution de la mer Méditerranée.

La question des sources de pollution des plastiques en mer est aujourd’hui une question scientifique importante. On estime généralement que 20 % des déchets marins proviennent de rejets directs en mer et que 80 % proviennent de la terre. On considère aussi qu’une grande partie des déchets telluriques sont transportés par les fleuves et charriés dans les mers. Cette hypothèse, communément admise par les scientifiques, doit néanmoins être validée et chiffrée avec plus de précision.

Cette étude propose de collecter des échantillons dans le Rhône genevois et marseillais afin de fournir un premier bilan de la participation du bassin versant du Rhône à la pollution de la mer Méditerranée.

Déchets dans le Rhône
Déchets charriés par le Rhône et accumulés au barrage de Verbois. Tout porte à croire qu’il y a présence de microplastiques dans le Rhône et qu’il représenterait une source alimentant la pollution microplastique en Méditerranée.